mardi 12 novembre 2013

Des petits bancs sous les chênes...

12 novembre 2013

Le clos de charmes
Dessin : Françoise Fontaine
Cela aurait pu être le titre de ce blog. C'est le nom du projet de notre jardin à venir.
Ma maman, la plus grande paysagiste de l'univers, a conçu et dessiné pour nous ce que pourra être, ce que sera le jardin qui entourera la maison.

Car cette maison ne sera pas toute seule sur un tout petit carré de terre. Non, nous avons la chance d'avoir trouvé un terrain de 1500m², en bout d'impasse avec une vue dégagée sur la campagne environnante. Nous avons donc un grand et bel espace à investir.

Comme si nous étions presque des clients comme les autres, notre paysagiste (ce luxe !) nous a soumis à un long questionnaire sur ce que nous projetions dans un jardin : à quoi il nous sert, ce que l'on y fait, ce que l'on aime y voir, ce que l'on aime y travailler, les végétaux que l'on aime, ceux que l'on aime moins ou pas du tout, et même ceux sur lesquels on n'a pas de véritable avis...
Je ne m'attendais pas à certaines réponses qu'a donné Pascal ; Je pense qu'il ne s'attendait pas à certaines des miennes ; Nous avons donc des approches parfois différentes de notre rapport au jardin. Maman aura du composer avec cet élément.

Le pommier d'Ulysse et la table banc
Dessin : Françoise Fontaine
Ce questionnaire a eu lieu il y a plus d'un an. Comme le projet "maison" a été suspendu pendant de longs mois, elle n'a pas voulu commencer à travailler sur la conception d'un jardin qui risquerait de ne jamais se réaliser.

Mais dès qu'elle a eu la nouvelle, dès que le projet s'est relancé, elle s'est immédiatement mise à réfléchir à ce jardin, avec l'aide de mon papa. ("Quelle famille !", ne cesse de nous répéter Mickaël Tanguy.)

Nous nous sentions un peu comme à l'approche de Noël : dans l'attente d'un cadeau qui serait assurément formidable, mais sans savoir de quoi il s'agirait. Un moment délicieux.

Et puis, le jour de l'anniversaire d'Ulysse, elle est arrivée avec un dossier remplis de croquis, et d'un grand plan du terrain, de la maison, et du jardin qui a pris forme...

Pré-esquisse
Françoise Fontaine

Plein de petits espaces différents ont été créés. Et pour chacun, un banc est installé, pour que je puisse faire des pauses dans mon tour de jardin, qu'Ulysse ait un support pour jouer aux petites voitures (ou aux schtroumpfs), ou que Pascal et moi puissions contempler l'horizon tout au bout du jardin.

Le terrain est déjà très riche en arbres. Trois grands pins au sud, sont infestés de chenilles processionnaires. Pascal et mois hésitions à les faire tomber, à mettre des pièges à chenilles pour les sauver parce qu'il ne sont pas vilains, ces pins... Maman a pris la décision pour nous : ils feront de l'ombre à la maison, rien ne poussera dessous, alors elle nous a proposé de créer un coin arrondi d'arbustes qui fleurissent à toutes les saisons. Non seulement nous aurons une vue de la maison plus variée, mais aussi moins étriquée que cet angle aigu au Sud. Pour les pin, sans nous l'imposer (nous avions le droit de ne pas être d'accord !) elle a su nous proposer une solution qui nous a enchantés.

La balançoire des vieux chênes
Près de la maison, à l'ouest, elle a dessiné un espace chaud, à l'abri du vent et des regards, entouré d'une haie de charmilles taillée en arc de cercle et d'un bosquet de noisetiers.

Le potager de Pascal est composé de deux carrés autour desquels il est facile d'évoluer... comme ça je pourrai l'aider à désherber !

Pour aller au verger, nous passerons le long d'une haie de céanothes odorante. Entre les fleurs bleues des céanothes et les fleurs des arbres fruitiers, ce sera un délice de se promener dans ce coin là au printemps !

Au nord, entre les deux vieux chênes du jardin, une balançoire a été dessinée. Quand il sera dans les airs, Ulysse pourra ainsi rêver d'horizons lointains...

Je ne détaillerai pas tout ici. Mais chaque espace a été judicieusement pensé, pour chacun d'entre nous, pour qu'on aime vivre dans notre jardin, flâner, le regarder de près ou de loin, pour qu'on aime le voir pousser, et changer au fil des saisons.

Merci maman !
Merci papa !

6 commentaires:

Françoise a dit…

Bon, nous voilà tout émus de ce si délicat billet... Quelle famille!

sandrine boucher a dit…

Quel famille!!!
Les amis vont être ravis de venir séjourner dans votre incroyable jardin!!!

Jen a dit…

... Et nous de les recevoir !!!

anne a dit…

Les mois de Novembre sont riches en émotions...

Jen a dit…

Mais c'est vrai ça, je n'y avais même pas pensé... !

Lys Blanc a dit…

J'ai hâte de voir le jardin!!! Le plan de ta maman est magnifique! Quelle chance d'avoir une maman paysagiste.