vendredi 12 septembre 2014

Tournicotis tournicotons

Avant de couler la chape définitive, il faut isoler le sol, puis installer le plancher chauffant, l'unique source de chaleur de toute la maison.

Un isolant du type Styrodur a donc été placé sur toute la surface de la maison (sauf sous le receveur de douche et la baignoire, un oubli qui, j'en suis sûre, sera réparé très vite).

Et par dessus, les plombiers ont savamment disposé tout un réseau de tuyaux régulièrement espacés : notre plancher chauffant.
Huit zones (rien de moins !) différentes ont été créées, dont trois rien que pour le séjour-salon. Cela nous permettra de moduler la chaleur en fonction des pièces : bien chaud dans le bureau, plus frais dans la chambre, bon dans la salle de bains etc...

Et toutes ces zones seront donc réglables à partir d'un tableau positionné dans le cellier. Je sens qu'il va nous falloir une petite formation à cette outil !


Le départ de tous les tuyaux de chauffage ! Quelle araignée !

6 commentaires:

David a dit…

Va falloir ranger ce tuyau d'arrosage...

J a dit…

Moi je le trouvais joli là comme ça...

Françoise a dit…

Mais à quoi servent ces petits trépieds?

J a dit…

Ahaah ! Moi aussi je me suis demandée.

En fait, au milieu du trépied, il y a une pastille ronde dont la hauteur est réglable.
Elle est un repère quand le béton est coulé : il faut atteindre le niveau de cette pastille pour avoir l'épaisseur de chape désirée.

Françoise a dit…

Et alors, quand on retire les trépieds il reste des petits trous dans le béton? Et comment fait-on? On prend son harnais, on s'accroche au plafond et on les retire avant que ça sèche?

Jen a dit…

Et bien je crois qu'ils les ont enlevés juste avant de sortir : le béton est très liquide donc marcher dedans semble ne pas provoquer de remous dans la chape.